KasaiRapports

Octobre/novembre 2019 – Rapport bimestriel sur la région du Kasaï

Si les mois d’octobre et de novembre 2019 ont été marqués par plusieurs événements, la disparition de l’Antonov 72 affrété par la présidence de la République demeure celui qui a captivé les esprits. Entre-temps, les rapports entre la province du Kasaï et celle du Kasaï Central ont continué de se détériorer autour, cette fois-ci, de la gestion de la localité de Bakuankenga, située au nord de Kananga et séparant les territoires de Mweka (Kasaï) et Demba (Kasaï Central).Le gouverneur Martin Kabuya et le président de l’Assemblée provinciale Patrice Aimé Sesanga ont, eux, échappé à la destitution au Kasaï Central.Dans la province du Kasaï, des ex-miliciens Kamuina Nsapu ont été envoyés en formation militaire à Kitona et des tensions ont été signalés entre les communautés bindji et tchiokwé.

Tous ces faits et d’autres – notamment l’éventualité d’une exploitation du diamant près de Mbuji Mayi, dans le Kasaï Oriental – sont décryptés et analysés dans notre rapport bimestriel d’octobre et de novembre 2019.

Pour lire le rapport à l’intégralité, cliquez ici.