Non classifié(e)

Juin 2019 – Rapport mensuel sur la région du Kasaï

Notre deuxième rapport mensuel sur la région du Kasaï s’efforce à décrypter les tensions politiques qui ont marqué, le mois de juin, cette partie de la République démocratique du Congo. Que ce soit au Kasaï, au Kasaï Central ou au Sankuru, la situation politique a été en effet caractérisée par des tiraillements au sein même de la coalition au pouvoir, constituée autour du Cap pour le changement (Cach) du président Félix Tshisekedi et du Front commun pour le Congo (FCC) de son « partenaire de l’alternance » Joseph Kabila.

Dans certains endroits, ces différends politiques ont surtout été dûs à la problématique de la sous-représentativité de certains partis politiques au sein des gouvernements provinciaux. C’est le cas au Kasaï Central. Ailleurs, dans la province du Kasaï, s’est observée une crise similaire, mais à forte résonance communautaire. Une controverse qui s’expliquerait ici par la particularité historique et sociologique de cette entité. Alors qu’à Sankuru, l’élection du gouverneur se fait toujours attendre.

Pour en savoir plus et lire l’intégralité du rapport, cliquez ici.

Ce deuxième rapport sur le Kasaï revient également sur la situation humanitaire et sécuritaire qui demeure préoccupante dans l’espace kasaïen, marqué entre autres par la persistance de l’insécurité urbaine notamment à Kananga.